Le Fraisier de la Maison Sève

Connaissez-vous l'histoire de la fraise?

Depuis la Préhistoire, l’homme consomme des fraises issues de fraisiers sauvages, les fraises des bois. Les premières mises en culture datent du XIV siècle avec la plantation de 12 000 fraisiers dans le jardin du Louvre. Il s’agissait là de fruits très parfumés, mais avec un très petit calibre.

Au XVIe siècle, les explorateurs qui découvrirent l’Amérique s’émerveillèrent devant la grosseur des fruits.

AU XVIIIe siècle, Amédée François Frézier, envoyé par Louis XIV au Chili et au Pérou découvrit des fraisiers aux fruits blanchâtres peu savoureux mais très gros. À son arrivée en France, seulement 5 plants avaient résisté à la traversée, mais ils ne donnèrent pas de fruits. Ils furent multipliés grâce aux stolons et envoyés dans de nombreux jardins botaniques. Les seuls cas de fructification de la « Blanche du Chili » eurent lieu lors de la proximité d’autres espèces de fraisiers dont le fraisier de Virginie. Cet hybride issu de deux fraisiers américains naquit de façon parfaitement aléatoire sur le continent européen, il fût nommé fraiser ananas en rapport avec son arôme qui rappelle celui de l’ananas. Il est à l’origine de nos variétés actuelles.

Depuis plusieurs années maintenant, c'est l'apparition des Fraises Gariguette de Dardilly dans le Fraisier de la Maison Sève qui a fait le bonheur et rend incontournable cet entremet. Dès le retour du soleil, vous pouvez donc l'apercevoir dans toutes nos boutiques, que ce soit en format individuel ou en entremet. 

Composé d'un biscuit moelleux aux amandes, de Fraises Gariguettes de Dardilly ainsi qu'une légère crème mousseline à la vanille de Madagascar, cet entremet est disponible en 4, 6 ou 8 personnes.

Vous retrouverez ce délice en cliquant ici

Pour sublimer ce Fraisier, nous vous conseillons de l'accompagner avec son coulis de Fraise Gariguette ci-dessous !

Recherche dans le blog